Pour les urgences en mer, appelez le 196 !

 

Pour les urgences en mer, appelez le 196 !

 

A l’occasion de sa visite au Salon Nautique 2014 de Paris, le secrétaire d’État français chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies, a annoncé la mise en place du nouveau numéro d’urgence en mer : le 196. Il permet de joindre gratuitement et directement un centre de sauvetage en mer (CROSS) qui localise et identifie l’appelant 24 heures /24 et 7 jours/7.

appelez le 196

Les centres opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) disposent désormais de ce numéro d’urgence abrégé, le 196. Les CROSS rejoignent ainsi la liste des centres d’appels d’urgence à l’instar des SAMU et CODIS. Le 196 ne remplace pas le numéro d’urgence européen 112. Il permet une mise en contact téléphonique la plus rapide possible avec les CROSS sans retarder l’envoi de moyens de secours adaptés à la situation d’urgence.

Avec le 196, les CROSS sont considérés réglementairement comme service d’urgence. Ils peuvent désormais solliciter les opérateurs de téléphonie sans se justifier d’une demande de localisation d’une personne détentrice d’un téléphone portable afin de renforcer l’efficacité de la réponse à une demande de secours.

Appeler le 196 c’est l’assurance d’être en contact avec des professionnels du sauvetage en mer capables de répondre efficacement à une demande de secours. Mais attention : le 196 ne se substitue pas en mer à la VHF, prioritaire pour alerter et rester en contact avec le CROSS et les moyens de secours.

Vous êtes témoins à terre d’un événement de mer impliquant des personnes ; ces personnes vous paraissent en détresse : le 196 est le bon réflexe. Si par exemple vous repérez un stand-up paddle en perdition au large comme cette jeune femme qui avait dérivé en SUP pendant 36 heures au large des côtes, vous pouvez faire le 196 pour déclencher les secours.

En résumé :
– Le 196 permet de joindre directement un centre de sauvetage en mer (CROSS), 24H/24 – 7j/7 ;
– Le 196 est gratuit ;
– Le 196 permet au centre de sauvetage de vous localiser ;
– Avec le 196, un CROSS en tant que service d’urgence peut aussi solliciter les opérateurs de téléphonie pour localiser un téléphone portable d’une personne impliquée dans une situation de détresse en mer.

Attention : le 196 ne se substitue pas en mer à la VHF canal 16, prioritaire pour alerter et rester en contact avec le CROSS et les moyens de secours. « Depuis la mer, c’est toujours la VHF canal 16 qui reste le moyen le plus fiable à privilégier », rappelle la préfecture maritime de l’Atlantique.

 

Préfecture maritime de la mer
source : www.developpement-durable.gouv.fr

 

Print Friendly, PDF & Email

Un Commentaire

  1. Excellente initiative.
    Merci de nous en faire part
    :=)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.